L’amour au temps du choléra … oups … la vie au temps du confinement

S’organiser

Le rythme de notre vie change, par la force des choses. Nous ne pouvons plus faire ce que nous faisions d’habitude. Beaucoup d’entre nous travaillent à distance, et doivent trouver de nouvelles façons de s’organiser, avec parfois les enfants, et souvent des difficultés auxquelles nous n’aurions jamais pensé avant.

Il est important de conserver une discipline rigoureuse si nous ne voulons pas sombrer dans la folie. (Lisez sur Mandela ou d’autres prisonniers célèbres, sur les enfants cachés de la seconde guerre mondiale, sur les prisonniers de guerre au Vietnam)

Pour cela, plusieurs choses , et n’hésitez pas à demander de l’aide : 

Gérez le temps

Levez-vous à heure fixe, avec un réveil, comme vous le feriez pour aller travailler

Conservez vos habitudes matinales (déjeûner, toilette, méditation si vous la pratiquez etc… ) et habillez-vous. 

Respectez les horaires habituels : début et fin du travail, pause repas, préparation du diner 

Passez du temps plaisir en famille, ne laissez pas le travail envahir vos soirées et week-ends. Hier mon mari m’a très justement fait remarquer que … nous étions dimanche. J’avais travaillé toute la journée, comme la journée de la veille, et de l’avant-veille. Il est très facile de se laisser embarquer et de perdre la notion du temps.

Il y a plusieurs outils pour apprendre à gérer le temps, comme les to-do-lists et si c’est une problématique récurrente de votre vie , un coach peut sous aider à optimiser votre temps  

Faites du sport

Conservez vos séances de sport. Bien sûr vous ne pouvez pas aller nager  … (ciel ! La piscine me manque !) mais il est aujourd’hui très facile de faire du sport sans sortir de chez soi. Vous trouverez une multitude de cours gratuits sur internet (youtube, les sites des grandes enseignes de sport, le ministère du sport par exemple), et aussi des cours payants. A vous de choisir. Si je ne prends que mon exemple, (je suis aussi professeure de yoga), je donne des cours à distance payants, et j’offre certaines séances sur la page facebook OM Sweet OM.

Méditez ! 

Si cela fait partie de votre routine quotidienne tant mieux, si cela n’en fait partie, faites-en sorte que cette nouvelle pratique devienne la vôtre. Il n’y a rien de religieux dans la méditation, et il ne va rien vous arriver de grave, promis ! Les meilleurs sportifs, les plus grands esprits méditent … Commencez petit : 3 minutes, 5 minutes, assis, dos droit à écouter votre respiration. Des pensées viennent, Ok. C’est normal. Ne vous y accrochez pas. Ne partez pas dans un dialogue intérieur et revenez à votre respiration. Là encore, internet est votre ami. Vous trouverez plein de ressources sur ce sujet pour vous guider si nécessaire 

Respirez

Oui ,cela peut sembler stupide comme conseil, mais respirez vous vraiment ? consciemment ? Arrêtez-vous un moment et juste, observez votre respiration pendant 5 ou 10 cycles. Comment se déploie-t-elle ? Est-elle ample ? saccadée ? Où se situe-t-elle ? dans le ventre, le thorax, sous les clavicules ? L’art de la respiration s’appelle pranayama en sanskrit. N’hésitez pas à fouiller le net pour en savoir plus, ou à vous rapprocher (virtuellement) d’un professeur de yoga 

Mangez sainement

Vous ne pouvez sortir qu’occasionnellement pour faire vos courses, voyez-le comme une chance. Prenez un instant pour réfléchir à vos repas de la semaine. Là encore, si vous manquez d’imagination, internet est votre ami. Pour ne citer qu’elle, mais il y en a tant d’autres, il y a Lucile Woodward qui propose par exemple des programmes avec des repas pré établis sur la semaine pour rompre avec le sucre, ou avoir un ventre plat, ou tout simplement avoir une alimentation saine. 

Sans aller jusqu’à acheter des programmes, réfléchissez, anticipez … 

Qu’allez-vous manger cette semaine ? matin, midi soir, gouter … Faites votre liste de courses avec ce dont vous avez besoin (consommer moins et consommer mieux). Prévoyez  aussi vos plaisirs coupables si nécessaire et si le contexte vous le permet (de quoi faire une charlotte aux poires le week-end prochain ?)

Mettre à profit pour se réinventer

Beaucoup d’entre nous ont plus de temps pour eux. Il est facile de choisir de se les emporter dans les limbes de streaming, de la télévision ou de l’ennui, mais il est tout aussi facile de faire le choix de mettre à profit ce temps pour apprendre et s’enrichir.

N’avez-vous pas quelque chose que vous avez toujours rêvé de faire (à part la nat synchro, ou un truck au Népal ?)

Apprendre le japonais, se mettre à la couture, prendre des cours de dessin ? C’est l’occasion rêvée de faire de ce temps libre un temps investi. Investi pour soi … 

Faire du propre

Vous pouvez aussi utiliser ce temps pour ranger et nettoyer. Au sens propre, vous avez différents tutos vous proposant une organisation pour nettoyer votre habitation de fond en comble, et au sens figuré. 

La plupart des thérapeutes continuent à exercer à distance en utilisant différents outils. N’est-il pas le moment de nettoyer les cadavres de vos placards ? telle peur incontrôlée, telle habitude, tel blocage … Ce n’est pas parce que l’on doit rester chez soi qu’on ne peut pas se libérer de ce qui nous retient prisonnier à l’intérieur de nous, ce qui nous empêche de révéler notre véritable potentiel

Renforcer les liens

Encore plus aujourd’hui, les liens que nous entretenons avec les autres sont virtuels. Par la force des choses, nous ne pouvons plus nous déplacer pour boire un thé avec une amie, ou déjeûner avec nos parents (papa maman, vous me manquez). 

Saisissons cette occasion qui nous est donnée pour avoir de vraies discussions. 

Pensons aux ainés qui ne sont pas sur les réseaux sociaux et appelons les plus souvent.

N’est-il pas temps de recontacter cette amie d’enfance avec qui « on est toujours en contact sur FB/insta ». Que savons-nous exactement de cette amie d’enfance. 20 ans plus tard, au-delà de ce qu’elle montre sur les réseaux sociaux, comment va-t-elle ? A quoi aspire-t-elle ? Quelles sont ces nouvelles passions ? Quelles sont ses craintes ? Plutôt que de liker … et si nous profitions de ce temps pour l’appeler, et parler avec elle ? Surtout qu’aujourd’hui nous avons tous accès à des appels vidéos gratuits. 

Le temps que nous vivons est un temps inédit … alors profitons-en pour se réinventer… 

Et si nous devenions enfin celui ou celle que nous sommes ? 

%d blogueurs aiment cette page :