Vous vous sentez bloqué(e), dans votre vie? En quoi un accompagnement avec ou sans hypnose peut vous être utile?(Réunion; 974)

L’impression d’être coincé(e), vous connaissez ? D’être arrivé(e) à un point de sa vie où on ne sait plus quoi faire, dans quel ordre. D’être à un carrefour et de ne pas savoir quelle direction prendre …

Dans ces moments-là on se sent perdu(e), et très souvent même quand une direction nous apparait comme étant la bonne, ou la meilleure ou parfois la moins pire (car oui, il arrive qu’on doive prendre la « moins pire » des routes, on n’arrive pas à avancer, à faire les choses. C’est comme si … en plus d’être à un carrefour, une intersection de plusieurs routes, on n’avait plus d’essence dans la voiture

Alors la situation traine et l’inconfort s’installe. On sait très bien qu’on ne peut pas rester là, comme ça, dans cette situation, mais on ne sait pas quoi faire pour en sortir. Et de là, les ennuis peuvent aussi arriver, la famille qui ne comprend pas, les conjoints qui font des reproches, le doute et le manque de confiance qui s’installe…

C’est ce qui est arrivé à une personne que j’ai accompagnée à distance, en visioconférence.

Cette jeune femme recherchait de l’aide pour un « problème de motivation« . Elle avait du mal à trouver « l’élan » selon ses propres mots, pour s’engager dans la recherche d’emploi, mais ne savait pas pourquoi. 

Trouver le pourquoi à ce moment, m’importait peu car je sentais que cela ne lui serait pas utile. J’ai préféré me concentrer sur le comment.

Comment elle avait fait dans le passé pour avoir de l’élan dans d’autres domaines. Une fois ce travail fait, nous savions toutes les deux qu’elle était donc capable de cet élan, qu’elle avait déjà au fond d’elle-même les ressources nécessaires.

Nous avions fait le tour de sa problématique, de ses forces, de ses faiblesses, de son environnement et son objectif ne semblait pas encore clair.

Alors ensuite il a fallu trouver le premier pas. Oui, tout simplement, le premier pas. Vous connaissez l’adage qui dit que « tout voyage commence par un premier pas », et bien nos expériences de vie sont aussi des voyages. Et passer d’un statut de demandeuse d’emploi, à un statut autre en est un aussi. Nous avons réfléchi à ce qu’elle voulait vraiment, et l’avons rendu le plus précis possible. Et elle a découvert que son objectif n’était pas celui qu’elle croyait en fait. Elle n’avait pas besoin de moi pour « trouver un travail » mais plutôt de trouver les ressources nécessaires pour financer la formation qui lui permettrait de vivre sa passion au quotidien, de « faire un travail sans avoir l’impression de travailler » m’a-t-elle dit. 

Nous avons décortiqué ensemble tout ce qui il y avait à faire, sans se préoccuper des obstacles dans un premier temps et nous sommes revenues au premier pas, à son premier pas. 

Quelle était la première chose qu’elle pouvait faire, là, maintenant, concrètement, pour se mettre en route, pour se donner de l’élan. Et elle a trouvé. Elle a trouvé ce qui était à sa portée, ce qui était possible et réalisable, là, maintenant, tout de suite, et surtout ce qui lui permettait d’arrêter de subir sa situation. Et elle a établi une liste de choses à faire dans la semaine, dans les quinze jours, dans le mois, dans le trimestre. Nous avons défini ensemble ce qu’elle allait pouvoir mettre en œuvre pour faire face aux obstacles, et un plan B. 

A la fin de la séance elle m’a dit… « mais en fait, je n’ai pas de problème… je ne prenais pas choses par le bon angle » et voilà… 

Parfois dans la vie, face à une situation qui nous semble difficile, problématique, l’attitude à avoir est de faire un pas de côté pour l’observer sous divers angles. Et souvent nous nous rendons compte qu’avec une autre approche, il n’y a plus de problème ou qu’il est beaucoup plus facilement résolvable. Je ne crois pas que je reverrai cette personne. Cela aura été un accompagnement plus que bref, cela aura été de l’express et c’est la magie de ces outils que j’utilise. Parfois 3, 5 ou 8 séances seront nécessaires. Parfois en une séance, une nouvelle réalité se crée, et la vie redevient douce comme un letchi à pleine maturité.

Si vous vous reconnaissez dans ce type de problématique et que vous souhaitez m’en parler, n’hésitez pas à me contacter. Je me ferai un plaisir d’en discuter avec vous afin de voir comment je peux vous aider, que ce soit sur place, ou à distance.  

%d blogueurs aiment cette page :