C’est l’histoire d’un âne…

Connaissez-vous l’histoire de l’ âne , du fermier et du puits ? 

Un jour, par accident, l’âne d’un fermier est tombé dans un puits. 

L’animal gémissait pitoyablement pendant des heures et le fermier se demandait quoi faire.L’âne essayait de se sortir de ce puits, en vain et le fermier ne voyait vraiment pas comment il allait pouvoir l’extraire. L’âne était bien trop lourd pour lui, et le puits bien trop étroit.

Finalement, il a décidé que l’animal était vieux et que comme le puits devait de toute façon disparaître…

Il a alors invité tous ses voisins à venir l’aider. Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à boucher le puits.

Au début, l’âne a réalisé ce qu’il se produisait et s’est mit à crier terriblement. Puis, à la stupéfaction de chacun, il s’est tu.

Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce qu’il a vu.

Avec chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l’âne faisait quelque chose d’incroyable : il se secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus.

Bientôt, chacun a été stupéfié que l’âne soit hors du puits et qu’il se mit à trotter !

La vie va parfois vous donner l’impression d’être noyé, submergé, enseveli.

Le truc pour se sortir du trou est de se secouer , de faire le point sur la situation, de réfléchir à ce qu’il nous faut pour nous en sortir, d’utiliser ce que nous avons, de cultiver ce qu’il nous manque pour avancer.

Les solutions ne sont pas toujours là où nous le croyons.

Nous pouvons sortir des puits les plus profonds.

Si l’âne avait choisi d’être victime et avait continué de crier et râler, s’il s’était considéré comme vaincu, il serait mort ce jour là, sous les pelletées du fermier. Au lieu de cela, il a choisi de se prendre en main et d’être créatif.

Je crois fermement que dans la vie, ce n’est pas ce qui nous arrive qui importe, mais ce que nous en faisons .

%d blogueurs aiment cette page :