13 habitudes … à ne pas prendre

En ce début d’année, on parle souvent de bonnes résolutions, de prendre de nouvelles habitudes à prendre. 

Aujourd’hui j’ai envie de vous partager les 13 habitudes que n’ont pas les gens qui sont forts mentalement. 

D’après Amy Morin dans  « 13 clés pour doper notre force mentale » 

Lire la suite « 13 habitudes … à ne pas prendre »

Les 5 accords toltèques selon Don Miguel Ruiz

A moins que vous ne veniez de Pluton ( très tendance ces temps-ci comme destination), vous ne pouvez pas ne pas avoir déjà au moins entendu parler des 4 Accords Toltèques. 

Oui, mais voilà, en fait, il y en a 5 … 

Je vous fais ici un petit recap, c’est cadeau

Lire la suite « Les 5 accords toltèques selon Don Miguel Ruiz »

RITMO® : Un nouvel outil pour vous accompagner

Mais le RITMO, c’est quoi, et c’est pour qui ? 

D’après un article de Lili Ruggeri

Découvert un peu par hasard au milieu des années 80 par Francine Shapiro, une psychologue américaine, l’EMDR (Eye Movement Desensibilization and Retreatment) va révolutionner les thérapies brèves. 

Cette méthode est d’abord utilisée avec succès sur les grands traumatisés de la guerre du Vietnam. Elle est ensuite importée en France par l’éminent David Servan-Schreiber qui la diffusera et la popularisera.

 Le RITMO®, Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires (déposé à l’INPI) est une combinaison d’EMRD et d’hypnose, qui permet d’agir rapidement et efficacement sur le Syndrôme de Stress Post Traumatique, ( SSPT) mais pas uniquement. 

Les personnes qui souffrent de SSPT  ont des angoisses, revivent l’évènement traumatique avec des flashs, visuels ou auditifs, font souvent des cauchemars, évitent certaines situations, lieux ou activités, en lien avec le trauma. 

Elles se plaignent souvent de difficultés de concentration et d’endormissement. Elles ont du mal à contrôler leurs émotions, et tout cela bien après l’évènement traumatisant ou le choc émotionnel éprouvé dans le passé.

La technique RITMO® , inventée par Lili Ruggeri est à base de stimulations visuelles, auditives ou corporelles (tapotements sur les mains, les genoux…) de gauche à droite, pendant que le sujet repense à l’évènement traumatique.

Ce processus permet d’activer les zones du cerveau impliquées jusqu’à « digérer » l’évènement traumatisant en le séparant de l’émotion ressentie. La perception du traumatisme change, l’évènement est enfin intégré puis dépassé.

 RITMO® est un outil de thérapie brève. Une à quelques séances sont suffisantes dans la majorité des cas.

Utilisé avec succès pour un évènement traumatique unique : accident, agression, deuil…, RITMO® donne également d’excellents résultats sur les blocages émotionnels, les comportements compulsifs, les peurs, le manque de confiance en soi… Il est également possible d’utiliser cette technique afin d’améliorer ses compétences (pour les artistes, les sportifs…). RITMO® est enfin d’une aide précieuse pour l’accompagnement spécifique des traumatismes complexes.

RITMO
® fait appel à notre capacité naturelle d’auto-guérison grâce à la plasticité de notre cerveau (merci à l’apport des neurosciences pour cette compréhension du mécanisme de résolution intérieure). Nous pouvons également compter sur notre inconscient qui nous aide à nous libérer de nos blocages sans même que nous sachions comment cela se produit.

L’heure d’un bilan?

Que garderez-vous de 2021 ? 

Alors que cette année tire sa révérence, il est temps de se poser certaines questions, et de faire un bilan. 

Avant de se concentrer sur ce que vous ferez l’année prochaine, les challenges que vous relèverez, les objectifs que vous vous fixerez, commencez par jeter un coup d’œil vers le passé. 

Quelles ont été vos réussites pour cette année ? 

Qu’avez-vous accompli ? 

En quoi avez-vous progressé ? 

Et … même si ça pique un peu parfois, qu’avez-vous appris ? 

Alors comment faire me direz-vous ? 

1.Eh bien, équipez-vous d’une feuille et d’un stylo. A notre époque où tout se note en memo sur le téléphone, ou en vocaux, on perd tout ce que nous apporte le fait d’écrire.

Les études en neurosciences ont prouvé que nous ne réfléchissons pas de la même manière et ne retenons pas autant quand nous écrivons à la main que quand nous notons sur l’ordi. Alors …. Papier crayon! 

2. Assurez-vous d’avoir devant vous suffisamment de temps sans être dérangé. Si vous avez des enfants, ils pourront peut-être à leur manière, faire cet exercice avec vous.

3. Commencez par vos succès, les réussites franches. Genre: un diplôme, une promotion, un défi sportif etc.

Pour ma part, j’ai par exemple participé à un projet dans lequel je suis filmée… et j’ai horreur de ça. Ca m’a sacrément fait sortir de ma zone de confort, mais je l’ai fait, et je suis super fière de moi. 

4. Puis petit à petit, allez vers le moins évident. Vous avez maintenu une activité physique à peu près régulière ? Vous avez réussi à passer quelques dimanches avec les enfants ? Vous avez éteint le téléphone presque à chaque repas ? Tout ça, ça compte également. Laissez-vous du temps, cette liste ne se fait pas en quelques minutes. Vous verrez que vous aurez sûrement envie/besoin d’y revenir le lendemain, ou dans les jours qui suivent. 

5. Et enfin … intéressez-vous à vos … piqures. Vous savez, ces trucs qu’on a facilement tendance à qualifier d’échecs… ces évènements qui nous laissent un goût amer dans la bouche, ou qui nous ont fait pleurer, rager, crier …

Cette relation qui n’a pas pas fonctionné, le régime que vous n’avez pas tenu, cette habitude que vous étiez juré d’arrêter et qui est toujours présente, l’objectif non atteint, le challenge non réussi… 

Regardez tout ça et posez-vous la question : OK, ça, c’est ce qui s’est passé cette année. C’est la réalité, je ne peux pas faire semblant que ça ne s’est pas passé… mais je peux décider de ce que je veux en faire. Qu’est-ce que j’ai appris de ces situations ? Que j’ai des blessures non guéries qui se réactivent quand je suis en couple ? Que j’ai besoin d’être accompagné dans ce régime par un professionnel ? Que cette habitude correspond à un besoin que je dois satisfaire, alors comment le satisfaire autrement, de manière plus saine et écologique pour moi ? Qu’avec le rythme de travail/familial que j’ai-je dois revoir cet objectif sportif à la baisse et commencer par un 10 km au lieu de viser le marathon par exemple. 

Bref , vous l’aurez compris, passez en revue toute votre année 2021 : les moments de gloire et les moments … moins reluisants. Ecrivez tout ! notez tout et conservez précieusement ce recap de vos apprentissages de 2021. Dans vos moments downs de l’année prochaine (et si vous êtes un être humain, vous en aurez), vous pourrez y revenir. Effet dopant garanti !

Et n’hésitez pas à me partager vos réussites et de vos apprentissages, j’ai toujours énormément de plaisir à vous lire.

J’ai décidé d’être hackeuse pro!

Toi aussi tu te sens à bout ? submergé par les difficultés actuelles ? Tu en as marre d’avoir l’impression de ne plus rien maitriser, de devoir réagir en permanence, t’adapter ? 

Sur la photo là, c’est un peu comment je me suis sentie lors des dernières annonces gouvernementales …

Lire la suite « J’ai décidé d’être hackeuse pro! »

Je veux …

Bientôt la fin de l’année, bientôt les feux d’artifices, les voeux de bonne année, bonne santé. On souhaite le meilleur à nos êtres chers, et on formule des voeux pour soi aussi …

Et si … et si vous aviez une maquette magique et la possibilité de réaliser 3 voeux, pour vous, ce serait quoi?

Faites un voeu!

Mais attention hein … trois voeux qui vous concernent vous, rien que vous. C’est beau de souhaiter la paix sur la terre aux êtres de bonne volonté ( merci Usual Suspects), mais en thérapie c’est impossible à mettre en oeuvre. Alors pour vous, que souhaitez vous? Faire la paix avec votre passé? Avoir le courage de changer de travail? Fonder une famille? Vous remettre au sport? Arrêter de fumer?Que voulez vous vraiment, pour l’année prochaine?

Lire la suite « Je veux … »

Guérir ses blessures … quand penser ses plaies permet de panser ses plaies

Il y a peu de temps, je suis tombée sur cette infographie d’un hypno extraordinaire, qui m’apporte beaucoup dans ma pratique : Christophe Pank. J’ai voulu la partager aujourd’hui car elle illustre très bien ce qu’on entend souvent au cabinet. 

Nombre de personnes que j’accompagne, et je sais que c’est le cas pour mes collègues également, viennent pour travailler une problématique en particulier : arrêter de fumer, préparer un concours, mieux gérer leur stress, booster leur confiance en eux. 

Mais très souvent, quand on « gratte » un peu sous la surface, quand on va ouvrir certaines portes, on s’aperçoit qu’il y a autre chose. Quelque chose de plus profond, et parfois, ce quelque chose, ça fait mal. Ca peut même faire très mal. 

Lire la suite « Guérir ses blessures … quand penser ses plaies permet de panser ses plaies »

Je ne suis pas qui vous croyez!

Ça vous est déjà arrivé d’avoir l’impression que vous n’êtes pas à la hauteur dans votre boulot ? Que vous en êtes là par pure chance, ou pur hasard ? D’être mortifié à l’idée que quelqu’un se rende compte de la supercherie, vous démasque ? Et le pire, c’est quand on vous demande votre expertise… Et si je me trompe ? et si je fais mal ? et si mon collègue est en fait mieux placé que moi pour répondre ? Il a plus d’expérience, plus de diplômes, plus d’assurance…

Lire la suite « Je ne suis pas qui vous croyez! »

«T’y connais rien! » »Tu te fais manipuler! »

« Moi je sais! » « T’es trop naif! » « nan mais t’y crois vraiment? « 

Ça vous dit quelque chose?

En ce moment, de manière encore plus flagrante que d’habitude, nos différences de points de vue nous conduisent à avoir des échanges tendus avec autrui. On se déchire autour du pour ou contre le masque, pour ou contre le vaccin, pour ou contre le confinement, le télétravail. On se déchire entre amis, entre collègues, entre voisin ou en famille. Bref … on se déchire.  

Lire la suite « «T’y connais rien! » »Tu te fais manipuler! » »

C’est l’histoire d’un âne…

Connaissez-vous l’histoire de l’ âne , du fermier et du puits ? 

Un jour, par accident, l’âne d’un fermier est tombé dans un puits. 

L’animal gémissait pitoyablement pendant des heures et le fermier se demandait quoi faire.L’âne essayait de se sortir de ce puits, en vain et le fermier ne voyait vraiment pas comment il allait pouvoir l’extraire. L’âne était bien trop lourd pour lui, et le puits bien trop étroit.

Finalement, il a décidé que l’animal était vieux et que comme le puits devait de toute façon disparaître…

Lire la suite « C’est l’histoire d’un âne… »