Améliorez la confiance en soi et réalisez votre plein potentiel


Réalisez votre plein potentiel et atteignez vos objectifs

realiser-reve-therapie-reunion

Etes-vous aujourd’hui à votre plein potentiel ? Vous sentez vous à votre sommet ou avez-vous ce manque, ou ce regret, ou cette envie d’autre chose ? 

Si vous souhaitez reprendre votre vie en main et devenir le héros ou l’héroïne de votre vie, si vous souhaitez bâtir votre succès parce que vous sentez bien au fond de vous que vous pouvez faire encore mieux, vous avez certainement au fond de vous ce challenge…ce truc, dont vous rêvez, et qui semble parfois loin…trop loin… 

Peut-être s’agit-il d’un challenge professionnel, comme de passer un concours, reprendre des études ou se reconvertir

Peut-être s’agit-il de challenges plus personnels comme se remettre au sport, perdre du poids, apprendre une nouvelle langue, ou quitter ce partenaire de vie qui ne vous convient plus. 

Très souvent vous avez essayé, à plusieurs reprises même. Vous connaissez les résolutions du premier janvier, qui s’estompent en mars pour disparaitre en avril, les décisions du lundi matin qui dès le mardi soir ne sont que des souvenirs. 

Savez-vous qu’à la différence d’un psychiatre ou d’un psychologue, qui travaillent surtout dans le domaine de la maladie, votre praticienne peut vous aider dans cette démarche afin de vous permettre de devenir la meilleure version de vous-même. 

Comment réaliser votre plein potentiel

Comment ? Et bien… voici quelques pistes de ce que nous aborderons en séance

  • Définir votre objectif. Oui, je sais, cela parait simple, mais ça ne l’est pas. « Perdre du poids », « me remettre au sport » par exemple ne sont pas des objectifs, mais des idées. Pour que cela devienne un objectif, il faut que cela soit Précis Réaliste Ecologique Mesurable Spécifique. C’est la règle du PREMS. Vous trouverez aussi la règle du SMART qui est très similaire. Une fois que votre objectif est défini, je vous invite à l’écrire, à l’écrire à plein d’endroits différents chez vous, dans votre agenda, sur votre réfrigérateur, sur votre miroir, sur la porte des toilettes. Vous pouvez même le dire à vos proches si vous le souhaitez
  • Trouver votre Pour Quoi. Dans quel but et pour quelles raisons souhaitez-vous réaliser cet objectif. Que souhaitez-vous atteindre, et de quoi ne voulez-vous plus ? La PNL est un excellent outil pour ça.
  • Etablir un plan d’action : petits pas à petits pas, une progression précise et réaliste. Par exemple si vous souhaitez reprendre la course à pied, on va peut-être dans un premier temps consulter un médecin afin de vérifier que tout va bien au niveau cardiaque, puis aller dans un magasin spécialisé se faire conseiller de bonnes chaussures, puis élaborer un entrainement avec d’abord deux courses par semaine de 20 minutes, puis 2 semaines plus tard, introduire un fractionner et allonger une sortie, puis 1 mois après ajouter une troisième course, et passer à deux sorties courtes et fractionnées et une sortie longue et ainsi de suite 
  • Lister tous les problèmes que vous pourriez avoir et prévoir des solutions. Si je reprends l’exemple de la course à pied, que ferez-vous s’il pleut ? Si le mauvais temps persiste (#974 cyclone) ? Que ferez-vous si vous êtes malade ? Que ferez-vous quand vous n’aurez pas envie ? Pour quelles raisons pourriez-vous ne pas avoir envie de courir ? 
  • S’entourer des bonnes personnes et éloigner ou supprimer les personnes toxiques. Nous avons tous dans notre entourage des gens qui nous boostent et nous font nous sentir bien. Pour moi c’est Laurence et Patricia, deux femmes merveilleuses qui chacune à leur manière arrivent à stimuler ce qu’il y a de mieux en moi. Pour vous c’est qui ? Qui vous donne envie de vous dépasser ? Qui vous parle d’aller plus loin, de réaliser ses rêves ? Qui vous donne des ailes ? Et à l’inverse, qui sont vos boulets ? Ceux pour qui de toutes façons, « ça ne marchera pas », « ça ne sert à rien », « ç’est pour les autres ça » … 
  • Prendre soin de soi, à tous les niveaux. On vient d’évoquer l’entourage, et il ne faut pas oublier l’alimentation, la gestion du stress, les récompenses et petits plaisirs, la bienveillance. Faire des points d’étapes à un mois, 3 mois, 6 mois, pour voir où on en est, pour réajuster le rythme si nécessaire.
  • Visualiser ! Visualiser sa journée du lendemain, sa semaine et aussi se visualiser une fois l’objectif atteint. Apprendre à se sentir fier de soi. Apprendre à connecter avec les sensations de réussite, de confiance et de détermination. Et pour ça l’hypnose c’est top !

Améliorer la confiance en soi

confiance-soi-estime-hypnose-reunion-974

En quoi est ce que l’hypnose et autres thérapies brèves peuvent vous aider à retrouver la confiance en vous ? 

Vous doutez souvent de vous et avez besoin d’avoir l’avis de vos proches avant de prendre une décision ? 

Vous avez du mal à être naturel(le) en public et avez souvent tendance à en faire « trop » ou au contraire vous faire tout(e) petit(e) ? 

Vous avez peur qu’en disant « non » à une amie elle vous en voudra ? 

Parler en public et exprimer votre avis est un de vos pire cauchemars ? 

Vous souffrez certainement d’un manque de confiance en vous. Mais pas d’inquiétude, ce n’est pas définitif !

La peur du regard des autres peut nous paralyser. Mais cette peur vient souvent de notre propre regard, de celui que nous portons sur nous- même. Nous scrutons notre individualité à la recherche de tout ce que nous ne sommes pas ou de tout ce que nous sommes moins bien que untel. Nous ne sommes pas aussi beau/belle, aussi intelligent(e), nous gagnons moins d’argent, nous connaissons moins de monde, nous n’avons pas le temps de faire nous-même notre pain et nos yaourts, nous ne jouons pas tous les jours avec nos enfants, nous faisons moins de sport … et la liste est longue. 

Très souvent, cette façon d’être au monde, de se comparer et de vivre en fonction de ce que nous ne sommes pas vient de fonctionnements acquis dans l’enfance et l’adolescence. 

Il y a parfois eu des évènements dont nous ne nous souvenons pas forcément, qui semblent n’avoir rien à faire avec notre situation actuelle mais qui en réalité se sont cristallisés dans nos esprits sous formes de croyances que nous ne sommes pas assez bien, qu’il ne faut pas se faire voir, ou se faire entendre. 

Je me souviens d’une jeune femme que j’accompagnais pour cette problématique. Elle semblait avoir tout pour elle, un travail dans lequel elle était reconnue, un mari qui l’aimait, des amies avec qui elle sortait de temps en temps, et pourtant elle se sentait systématiquement « pas assez bien » pour son mari, « pas assez compétente » dans son travail, « pas assez disponible » pour ces amies. 

Elle était même incapable de me donner 3 de ses qualités. Un jour au cours d’un travail en hypnose, elle a revu une fois où toute petite, sa meilleure amie avait préféré jouer avec une autre petite fille qu’elle et qu’elle s’était retrouvée toute seule dans la cour de récréation. 

En soit, cet évènement n’a rien de dramatique, on est bien d’accord. Il ne s’agit pas d’un traumatisme au même sens qu’un viol, que la perte prématurée d’un parent, ou d’un grave accident. Pourtant, ce simple « incident » avait en fait laissé des traces très profondes chez cette petite fille. Des années après, la jeune femme que j’accompagnais ne s’en souvenait même pas, mais une fois qu’elle a pu mettre le doigt dessus, et qu’elle a pu réajuster ce qu’il s’était passé à ce moment-là, elle a pu avancer considérablement dans son travail de confiance et très rapidement n’a plus eu besoin de moi. 

Ce travail n’aurait pas pu se faire sans l’hypnose et la PNL car ces outils permettent naturellement d’avoir accès à la source du problème, à mettre en place des fonctionnements différents et à transcendez votre rapport à vous-même, , aux autres, à la vie.

Laissez-moi à présent vous partager un très beau texte de Marianne Williamson :

« Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous soyons puissants au-delà de toutes limites. C’est notre lumière et non nos ténèbres qui nous effraie le plus. Nous nous demandons: Qui suis-je pour être brillant, magnifique, talentueux et fabuleux? En fait, qui es-tu pour ne pas l’être ? Tu es un enfant de Dieu. Te restreindre et voir petit, ne rend pas service au monde. Il n’y a rien de brillant à se diminuer afin que les autres ne puissent pas se sentir menacés autour de toi. Nous sommes tous nés pour briller, comme des enfants le font. Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous. Elle n’est pas seulement chez certains d’entre nous, elle est en chacun de nous. Alors que nous laissons notre propre lumière briller, inconsciemment nous donnons aux autres la permission d’en faire de même. Alors que nous nous libérons de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres. » 
Marianne Williamson – Un Retour à l’Amour : Réflexions sur les principes énoncés dans Un Cours sur les miracles paru en 1992.

Si cet article résonne en vous, n’hésitez pas à me contacter. Nous en discuterons ensemble afin de voir ensemble si je peux vous aider à briller de votre pleine lumière. 

%d blogueurs aiment cette page :